Accueil Actualités Macron au Liban après l’explosion du Port

Macron au Liban après l’explosion du Port

Macron

Le Chef de l’Etat Français, Emmanuel Macron arrive dans une ville dévastée, et dans un contexte explosif. Emmanuel Macron  a atterri en fin de matinée à Bayrouth, deux jours après les violentes explosions ayant fait 137 morts, 5000 blessés et 300 000 sans-abri.

Accueilli par le président libanais Michel Aoun, Macron, tout premier chef d’Etat à se rendre au chevet de ce pays en faillite économique, a immédiatement pris la parole, rappelant aux Libanais qu’ils n’étaient « pas seuls », et appelant les responsables politiques à des réformes, renseigne le Parisien.

Il doit se rendre sur le site de la catastrophe et rencontrer des responsables libanais conspués par une population qui leur demande des comptes.

En première ligne, la France, comme d’autres pays, a  déjà dépêché des équipes de secouristes et du matériel pour faire face à l’urgence après ce drame – a priori accidentel – qui a ravagé le port et une grande partie de la capitale.

L’architecte français Jean- Mac Bonfils , primé notamment pour son travail à Beyrouth, a été tué dans l’explosion, a annoncé hier soir Roselyne Bachelot.

Ce matin sur France Inter, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, a fait état côté français d’un bilan de « 24 blessés, dont trois graves ».

Un policier de 43 ans a perdu la vie cette nuit au Mans,  pendant une intervention . Appelé par les pompiers pour porter assistance à un conducteur ivre, endormi en pleine voie, le brigadier a été fauché par ce dernier, qui voulait prendre la fuite. Il a été interpellé. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est rendu sur place.

Assane SEYE-Senegal7

 

9 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici