Magal : Serigne Bass Abdou Khadre rappelle les recommandations de Serigne Touba

Le Magal est un moment de gloire d’un homme qui a servi son Seigneur, une fête, une victoire ».Ces mots sont de Serigne Bassirou Abdou Khadre, lors du Comité Régional de développement préparatoire du Grand Magal de Touba en sa qualité de Jawrin du comité d’organisation de l’événement.

Le chef religieux est revenu sur l’importance du 18 Safar chez les Mourides, signalant que c’est cela qui justifie la présence massive des Mourides à Touba lors du Magal, malgré les heures sombres engendrées par la pandémie du Covid-19 imposée au Sénégal et au monde entier.

« Un Ndigel, celui de Serigne Touba, ne peut être source de calamité. C’est pourquoi nous tous avons remarqué que les cas  enregistrés devenaient minimes en période de Magal, a-t-il souligné. Toujours dans sa déclaration pour ouvrir la rencontre, le porte-parole du Khalife général des Mourides a aussi évoqué le bassin de Keur Niang qui constitue un casse-tête en période d’hivernage et dont les imperfections causent des inondations à Ndamatou.

« Nous souhaitons que les travaux entrepris dans ce sens soient en mesure de juguler ces difficultés ». Il annoncera la mise  à disposition d’un site à Keur Kabb pour le drainage des eaux pluviales et affirme que le Khalife remercie ainsi Serigne Modou Makhtar Mbacké pour l’effort consenti dans ce sens. »

Par ailleurs, le porte-parole du Khalife général des Mourides en a profité pour évoquer la problématique de l’eau et les inondations à Touba. Selon Serigne Bass ,le Magal sera célébré cette année en plein hivernage alors que le réseau d’assainissement pose problème au niveau de certaines routes de la ville sainte, renseigne le VRAI.

Assane SEYE-Senegal7