Accueil Actualités Mali : IBK ,une patate chaude entre les mains du CNSP !

Mali : IBK ,une patate chaude entre les mains du CNSP !

IBK

Le Mali est en pleine ébullition à l’heure où nous mettions sous presse après le coup d’état qui a eu raison du pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keita pourtant élu démocratiquement par les Maliens. Le jeu en vaut la chandelle car l’on prétexte une légitimité du peuple qui aura  raison de la légalité républicaine. Mais au sein du comité  national de salut du peuple (Cnsp), c’est le grand bazar pace qu’on ne sait plus que faire du président IBK devant surtout la pression internationale qui va crescendo.

Une patate chaude entre les mains des putschistes au Mali, c’est ce décor qui s’offre au président IBK . La Cedeao menace de représailles les militaires qui ont accompli ce forfait légitimé par une partie du peuple.

La communauté internationale n’adhère pas pour le moment à ce jeu de ruse des militaires maliens qui travaillent à être soutenus dans leur volonté inébranlable de garantir une transition politique qui passerait par une élection présidentielle démocratique, transparente et libre.

Mais au-delà des  supputations les plus tenaces, les militaires ont un sérieux problème avec le président IBK. Ils ne savent plus que faire de lui, d’après nos correspondants de Senegal7 basés à Bamako.

D’aucuns pensent qu’il faudrait l’exiler hors du Mali pour ne pas essuyer des troubles qui proviendraient de ses partisans. D’autres par contre considèrent que ses paires Ouest africains pourraient probablement  le rétablir dans son pouvoir.

Ce qui risquerait d’embraser tout le pays. Amnesty International  invite les mutins à libérer tous les otages sous peine de sanction de la part de la communauté internationale.

Pour l’heure, les militaires qui ne connaissent que les casernes ont du mal à faire un choix qui puisse les couvrir dans ce contexte chargé où aucun Malien et aucun africain ne saurait prédire ce qu’il adviendra de ce coup d’état.

Assane SEYE-Senegal7

9 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici