Accueil Actualités Vidéo – Compétence221, pour insuffler une nouvelle dynamique à l’économie post-Covid

Vidéo – Compétence221, pour insuffler une nouvelle dynamique à l’économie post-Covid

« Changer les mentalités pour aspirer au développement, c’est la tâche à laquelle veut s’atteler la diaspora sénégalaise. C’est ainsi que la plateforme « Compétence221, processeur du changement »  a été lancé ce mardi sur le thème « l’implication de la diaspora dans l’émergence du Sénégal, horizon sûr après Covid ». La cérémonie a eu lieu en présence du directeur des sénégalais de l’extérieur.

Plusieurs initiatives seront entreprises pour aider la diaspora, souvent confrontée à d’énormes difficultés pour avoir accès aux financements pour réaliser leurs projets dès leur retour au pays.

Un important dispositif sera mis en place pour accompagner la diaspora à investir au pays. « On a créé un répertoire international de compétence sur le site compétence221.com/221 où des séminaires de transfert de compétences entre la diaspora et le Sénégal en présentiel ou en visio-conférence », a indiqué le Directeur général, Babacar Mbaye.

Dans un contexte où l’économie est très affectée par la crise engendrée par la pandémie de Covid-19, les initiateurs de la plateforme en synergie avec les sénégalais de l’extérieur comptent, à travers « Compétence221 », contribuer à insuffler une nouvelle dynamique à l’économie après-Covid.

Pour sa part, le directeur des sénégalais de l’extérieur, Amadou François Gaye a fait savoir que la diaspora va assurément bénéficier de l’accompagnement de l’Etat du Sénégal. « L’Etat a mis pas mal d’institutions pour participer au retour des sénégalais de la diaspora qui souhaite revenir au pays soit pour investir ou soit pour chercher du travail », a-t-il affirmé

A.K.C – Senegal7 

7 Commentaires

  1. « La lettre de liaison est, dans le respect des exigences prévues aux
    quatrième et cinquième alinéas de l’article L.

    1111-2, remise, au moment de sa sortie, au patient ou, avec son accord et dans les conditions prévues à l’article L.
    1111-6, à la personne de confiance. Elle assure, en liaison avec les organismes
    d’assurance maladie complémentaire, la cohérence et
    la performance des dispositifs permettant aux professionnels de santé de mettre en œuvre ce mécanisme au profit des bénéficiaires de l’assurance maladie.
    Dans cette crise sanitaire mondiale, notre rôle est de mettre
    en place le système de surveillance le plus adapté, de développer
    des outils d’information et de prévention pour les professionnels de santé, la population et les publics les plus
    vulnérables, et d’animer la Réserve sanitaire pour répondre aux besoins de professionnels
    de santé sur tout le territoire. Elles définissent et financent des
    actions visant à promouvoir la santé, à informer et à éduquer la population à la santé et à prévenir les maladies, les handicaps et la perte d’autonomie,
    en veillant à leur évaluation ; ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici