Accueil Actualités Mali : Une mutinerie sur fond de contestation politique menée par...

Mali : Une mutinerie sur fond de contestation politique menée par l’opposition

Mali

À Kati, des coups de feu ont été entendus au niveau du camp militaire, tôt dans la matinée de ce mardi 18 août, selon plusieurs témoins, renseigne RFI.

Ce mardi matin, des militaires ont pris des armes au camp « Soundiata Keïta » de Kati, à 15 kilomètres de Bamako, où se trouve une garnison militaire, l’une des plus importantes du pays. Selon des témoins, ils se sont mis à tirer en l’air et ils ont ensuite pris le contrôle de ce camp.

Actuellement, d’après nos informations, La situation est calme à Kati, mais les militaires ont bouclé tous les accès à la ville. Ils contrôlent cette importante garnison militaire ainsi que deux axes qui mènent à Bamako.

Sur fond de contestation politique menée par l’opposition et leader charismatique Mahmouth Dicko,le pays de IBK  bascule de plus en plus dans  l’instabilité politique.

Une fronde

C’est une fronde d’une partie de l’armée malienne. À la tête de la fronde on retrouve des officiers. D’ailleurs d’après nos informations, ils auraient  procédé à l’arrestation de haut gradés de l’armée.

« Mesures de sécurité » disent certains. La situation est plutôt confuse pour le moment surtout que les frondeurs n’expliquent pas pourquoi ils sont mécontent et quelles sont leurs intentions.

Les militaires n’ont pas fait de déclaration. Mais dans le camp « Soundiata Keïta » de Kati, d’où est partie en 2012 une mutinerie, un témoin a rapporté à RFI que « les militaires manifestent pour exprimer leur colère ».

Quasimement au même moment, des tirs ont été également entendus au camp de la garde nationale dans le centre-ville. Des témoins ont aussi aperçu des mouvements de véhicules non loin de ce camp-là sans plus de détails.

Assane SEYE-Senegal7

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici