L'Actualité en Temps Réel

Mamadou Ndoye sur la transhumance : « Idrissa Seck, c’est l’entrepreneur en chef

Dans ce pays, nous avons de véritables entrepreneurs politiques qui investissent sur le champ politique. Ils se rendent visibles et quand ils se rendent visibles, ils font monter les enchères et à chaque fois qu’ils voient l’opportunité de bien vendre, à bon prix, ils vendent. Pape Diop n’est malheureusement pas le premier cas. On a eu plusieurs cas.

Ce que j’en pense, c’est que d’abord, il ya deux auteurs : celui qui vend d’un côté, celui qui achète d’un autre. Celui qui achète croit y faire un bénéfice ; et ce bénéfice qu’il calcule est essentiellement en bénéfice électoral. Mais la réalité des faits montre que ce bénéfice ne vient pas. Et même, que c’est devenu de plus en plus contreproductif, pour l’acheteur.

Et c’est une bonne réaction de la part des populations concernées. Pour celui qui est acheté, c’est la mort politique.(…). Idrissa Seck quant à lui, est l’entrepreneur politique en chef. C’est celui qui pense que la politique c’est la conquête d’un pouvoir qui vous permet d’accéder à un pactole. Et ce pactole n’est rien d’autre que les ressources publiques. Voilà comment il réfléchit en politique, rapporte l’INFO ;

Assane SEYE-Senegal7

a