L'Actualité en Temps Réel

Mbour : Les cinq (5) gardes de Sonko déférés, ce lundi

Placés en garde-à-vue à la Brigade de Saly (Mbour), les Cinq (5) gardes de Ousmane Sonko seront présentés ce lundi 07 novembre au procureur de Mbour.

Ils ont été arrêtés, jeudi, au tribunal de Dakar lors de l’audition de Ousmane Sonko dans l’affaire Adji Sarr, après l’ouverture d’une enquête, à la suite de la bagarre de Tchicky, dans le cadre du « Nemekou tour ».

Me Abdoulaye Tall, un des avocats des mis en cause, avait précisé que ses collègues et lui « ont fait le tour des brigades et commissariats de Dakar pour savoir où (leurs clients) ont été conduits. « Malheureusement, arrivés à chaque brigade, section de recherches, à la sûreté urbaine, à la Dic, on a trouvé personne et la réponse était la même ‘’ils n’étaient pas là’’. »

Ils ont retrouvé leurs clients à Thiès, confie-t-il, indiquant qu’« un des gardes de corps les a contactés pour (leur) dire effectivement qu’ils ont été amenés à Saly Portudal. » « Sans désemparer, nous avons fait le trajet pour pouvoir arriver à temps à la Gendarmerie de Saly », a ajouté la robe noire.

L’avocat et soutien de Sonko, dénonçant « un enlèvement », annonce des poursuites : « Nous allons peaufiner une stratégie par rapport à cela. Le Bureau du parti Pastef va aussi se réunir pour essayer de dégager une stratégie. Il est hors de question que le président Ousmane Sonko se déplace sans garde de corps ».

Le Procureur de Mbour, Mamadou Diop, a pointé un doigt accusateur en direction des éléments de la garde rapprochée de l’opposant Ousmane Sonko, indiquant qu’ils ont été « formellement » identifiés par l’enquête menée suite à la plainte de proches des blessés à Tchicky.

Senegal7