Me Moussa Bocar Thiam, l’ascension fulgurante du gladiateur !

Son ascension a été fulgurante. De porte parole du parti socialiste (PS) en 2019, Me Moussa Bocar Thiam est devenu membre du gouvernement en 2022 avec un important portefeuille ministériel :

Le successeur de Yankoba Diattara a gagné ses galons sur le terrain politique. Déjà au sein du parti socialiste qu’il a rejoint en 2005, Me Moussa Bocar Thiam ne tardait pas à se frayer une place de choix au milieu des fortes têtes qui composaient cette formation politique. Il fut l’une des révélations des « Verts » après la défaite de 2000 et figuraient parmi les jeunes loups qui ont engagé leur énergie pour éviter que le parti de Senghor sombre dans une léthargie que lui prédisaient bien d’observateurs. Tellement, la barque verte prenait l’eau de partout avec les défections qui se succédaient. Le PS réussira a survivre malgré les assauts répétés du régime libéral et va même contribuer à la chute du Président Abdoulaye Wade en 2012.

Seulement, les démons de la division ne vont pas tarder à s’inviter dans le parti qui va traverser une sérieuse secousse avec la fronde menée par Khalifa Sall et Cie. Me Moussa Bocar Thiam jure fidélité à Ousmane Tanor Dieng et monte au front contre les dissidents qui à ses yeux ne représentent que « 5% des militants ». Les « rebelles » qui dénonçaient le compagnonnage du PS avec le régime sont exclus. Ousmane Tanor Dieng jettera son dévolu sur Macky Sall qu’il soutient à la présidentielle de 2019. Me Moussa Bocar Thiam acquiesce… Mais, deux mois après l’élection, le porte parole du Parti socialiste ne tardera pas à rompre les amarres avec Ousmane Tanor Dieng.

Il dénonce la reconduction dans le gouvernement de Serigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye qui, selon lui, « ne sont plus capables de mobiliser des masses ». Me Thiam regrette une décision « à la fois inopportune et sans intérêt pour le Parti socialiste » qu’il va quitter pour déposer ses baluchons à l’Alliance pour la République (APR). Une grosse recrue pour le parti présidentiel. Le maire de Ourossogui va en un temps record bénéficier de la confiance du Chef de l’état qui va le nommer Agent judiciaire de l’état (AJE) en remplacement d’un certain… Antoine Félix Diome qui va hériter du ministère de l’intérieur. Le poste d’AJE est-il devenu un bon tremplin ? En tout cas, il a aussi servi de passage à Me Moussa Bocar Thiam qui va, 22 mois après sa nomination, intégrer le gouvernement en devenant Ministre de la Communication, des télécoms et de l’économie numérique… Un combattant dans un gouvernement dit de combat.

 

M. TINE-Senegal7