« Mes 4 bébés sont morts le même jour à l’hôpital de Ziguinchor… » : Mariama Diémé

La mort de Astou Sokhna à la maternité de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga a fait ressurgir les traumatismes des femmes qui ont eu à vivre des moments  »horribles » dans les hôpitaux. La date en date est celle de Mariama Magui Diémé. Sur les colonnes du quotidien libération, elle raconte comment elle a perdu ses 4 bébés à l’hôpital de Ziguinchor.

« Le 24 septembre 2020, mes quatre enfants sont décédés, un à un, à l’hôpital de Ziguinchor. Je n’ai même pas eu droit à un « matsa » pour me consoler », se remémore-t-elle dans Libération.

Et d’enchaîner son récit : « Je suis restée dehors de 9 heures jusqu’à 19 heures, sans assistance. Les deux sages-femmes qui étaient de garde étaient en pleine connexion sur WhatsApp ».

Mariama Magui Diémé d’enfoncer le clou dans les colonnes du journal : « Au bloc, le même docteur qui m’avait très mal parlé nous a dit qu’il ne pouvait rien faire pour moi parce qu’il doit aller manger ».

Pour finir, elle assène dans la parution du quotidien de ce mardi : « L’un des bébés était mort-né. Les trois autres sont partis, un à un, vers 19 heures sous les yeux impuissants de mon mari ».

Fanta DIALLO BA-senegal7