Mexique : le puissant séisme qui a touché Mexico fait au moins 217 morts

0

Le tremblement de terre, d’une magnitude 7,1, intervient treize jours après une secousse de magnitude 8,2 dans le sud du pays qui avait fait une centaine de morts.

Le drame survient trente-deux ans jour pour jour après le tremblement de terre de 1985, qui avait fait plus de 10 000 morts. Selon un bilan provisoire revu à la baisse donné par Luis Felipe Puente, le coordonnateur national de la protection civile du ministère de l’intérieur, au moins 217 personnes ont péri, mardi 19 septembre, lors d’un violent séisme de magnitude 7,1 qui a secoué le centre du Mexique, dont la capitale, Mexico.

D’après ce bilan, encore provisoire, les victimes sont réparties sur plusieurs Etats, voisins de Mexico, où l’on comptait plus de la moitié des morts : Puebla, Morelos, Guerrero et l’Etat de Mexico. Parmi les victimes figurent les enfants d’une école primaire de Mexico qui s’est effondrée, tandis que les recherches se poursuivaient pour retrouver une trentaine d’autres portés disparus.

Le nombre de victimes du séisme devrait augmenter, car « il y a des personnes disparues » qui pourraient se trouver sous les décombres, a précisé sur la chaîne Televisa Javier Trevino, sous-secrétaire à l’éducation.

Une voiture écrasée devant les ruines du collège Enrique-Rebsamen où des dizaines d’enfants sont portés disparus, à Mexico, le 19 septembre.

L’épicentre du séisme, qui s’est produit à 13 h 14, heure locale, 20 h 14 à Paris, se situe à la frontière de l’Etat de Puebla et celui de Morelos, à 51 kilomètres de profondeur, selon le centre géologique américain USGS. Ce tremblement de terre intervient deux semaines à peine après une secousse de magnitude 8,2 dans le sud du pays qui avait fait une centaine de morts au début de septembre.

Les autorités de la capitale mexicaine qui compte 20 millions d’habitants faisaient état d’une cinquantaine de bâtiments en ruine. Des incendies se sont déclarés dans plusieurs bâtiments après la secousse qui a poussé de nombreux habitants paniqués à descendre dans la rue. Près de 4,6 millions de foyers et commerces ont été privés d’électricité.

Plusieurs institutions de la capitale, dont l’aéroport international de Mexico ou l’université nationale autonome de Mexico (UNAM), l’une des principales d’Amérique latine, ont annoncé la suspension de leurs activités pour inspecter les bâtiments. Les écoles à Mexico et à Puebla ont été évacuées et fermées. L’aéroport a rouvert quelques heures après.

Le volcan Popocatepetl situé à 70 kilomètres au sud-est de Mexico est entré en éruption au moment du séisme. Dans le village d’Atzitzihuacan, sur les versants du volcan, quinze personnes ont été tuées dans l’effondrement d’une église, pendant la messe, a annoncé le gouverneur de l’Etat de Puebla, Jose Antonio Gali.

Avec Lemonde

Leave a comment