Mimi : « Sonko veut que son fils aille à l’école et ceux des autres  »

 Aminata Touré ne compte pas donner du répit à Ousmane Sonko après leur manif avorté de  vendredi dernier.

Sur les colonnes de Bes Bi, l’ancien PM trouve paradoxal qu’un leader dire que son enfant doit aller à l’école. Et les enfants des autres, s’interroge-t-elle ?

Toutes les écoles autour de la place de l’Obélisque ont été fermées pour des raisons de sécurité. Donc,il réclame le droit à l’éducation à son enfant. Mais ceux des autres peuvent aller faire face aux policiers.

Non ! Quand même il faut qu’on ramène la raison dans l’espace politique pour que les gens comprennent qu’on peut être des adversaires politique sans pour autant que ça se solde par des morts.

Et ça, c’est ceux qui ont appelé à manifester malgré l’interdiction qui ont ces morts sur la conscience, martèle Aminata Touré.

Assane SEYE-Senegal7