Ministère du tourisme : Dix (10) syndicats réclament la tête de Alioune SARR

Rien ne va plus entre le ministre du Tourisme et des Transports Aériens, Alioune SARR et des syndicats dudit ministère. En effet, dix (10) syndicats exigent simplement son départ du gouvernement.

Voici, in extenso, leur texte.

Communiqué
Pour le départ du Ministre du Tourisme et des Transports Aériens et la matérialisation des engagements pris dans le cadre d’un dialogue social inclusif et productif !

Dans ce contexte, l’Intersyndicale des travailleurs de l’Aviation Civile et du Secteur des Transports Aériens, s’est réunie en session extraordinaire ce samedi 06 août 2022, à l’effet d’analyser la situation plus que préoccupante qui prévaut dans le secteur en général, et au niveau de la plateforme aéroportuaire en particulier.
A l’issue de cette rencontre, la Conférence des Leaders de l’Intersyndicale dénonce le manque de considération notoire affiché par le ministère et le non-respect, par la Tutelle, des engagements pris vis à vis des représentants des travailleurs. L’Intersyndicale demande le départ sans délai du Ministre du Tourisme et des Transports Aériens Alioune SARR. En effet, ce dernier, depuis son arrivée dans le département, aucun des dossiers en instance n’a connu une suite favorable :
Concernant le dossier de l’Indemnité de Sécurité Aérienne (ISA) complémentaire, Aucune avancée significative n’a été notée. Nous constatons plutôt un blocage à tous les niveaux:
Octroi de IISA aux travailleurs des structures non-bénéficiaires (travailleurs sénégalais de la Direction Générale de l’ASECNA et travailleurs de AIBD SA d’origine. Extension et Harmonisation de la hausse.
Mensualisation du paiement. Concernant l’habitat social. L’Intersyndicale réaffirme avec force ses attentes légitimes et pressantes pour la matérialisation diligente et sans délai de la directive présidentielle pour l’attribution
définitive des parcelles au niveau du pôle de développement urbain de Daga Kholpa.
Concernant le pilotage et la mise en œuvre de la stratégie nationale du hub aérien.
A ce titre, l’Intersyndicale dénonce fermement la non-exécution du plan social déjà validé
et contenu dans le rapport général de la commission Ad Hoc pour la fusion entre ADS-
AIBD SA. L’Intersyndicale regrette le manque de célérité de la tutelle au sujet des directives
présidentielles relatives à la fusion effective entre ADS et AIBD SA et du plan social qui
en découle. Cette situation a pour conséquence une iniquité au sein de la société AIBD SA
surtout en matière de traitement salarial et au respect du droit des travailleurs.
Au niveau du gestionnaire d’aéroport LAS SA, la signature du contrat d’entreprise n’est
toujours pas effectuée. Cela fait trois années que ça dure. Concernant l’amélioration des conditions de travail et des conditions d’emploi,
L’Intersyndicale regrette vivement le manque de diligence s’agissant de la mise en œuvre de mesures d’accompagnement pour la formation, le transport, la restauration, l’organisation des vacations et des temps de repos, etc.
Concernant l’ouverture de la participation au capital de la société de gestion LAS SA. L’Intersyndicale fustige l’immobilisme entretenu par le ministère s’agissant de la mise en
œuvre des accords relatifs à l’octroi de 5% de parts aux travailleurs des services opérationnels de l’Aéroport sur les 34 % de parts de l’État dans la société de gestion LAS SA, que les travailleurs attendent depuis la mise en service de AIBD en décembre 2017.
Pour chacun de ces dossiers, et pour d’autres non cités, aucune solution n’a été apportée
par la tutelle qui ne fait que dans l’ostracisme et le dilatoire. L’Intersyndicale, convaincue de la pertinence de l’orientation prise par le Président de la République visant à instaurer le dialogue social comme méthode de travail, exprime ses
vives inquiétudes et alerte face au manque d’engagement en faveur d’un climat social apaisé propice à la sérénité des travailleurs, gage de l’atteinte des objectifs stratégiques
ambitieux fixés dans le secteur aérien.
L’Intersyndicale convoquera une assemblée générale dans les prochains jours, qui sera suivie d’une conférence de presse et se réserve toutes les voies de recours autorisées.
L’Intersyndicale envisage le dépôt d’un préavis de grève pour la satisfaction de toutes ses
doléances, au bénéfice des travailleurs et du secteur de l’aviation civile et des transports
aériens du Sénégal.
Signé par les 10 syndicats de la plateforme aéroportuaire :
– SYDCAS
– SNTAC / CDSL
– SDJS
– SATAS/UNSAS
– SNTAS
– SACS
– SYTAC
– SPAS
– SATALS
– SYNATRACS

Ministère du tourisme : Dix (10) syndicats réclament la tête de Alioune SARR

Ministère du tourisme : Dix (10) syndicats réclament la tête de Alioune SARR

Ministère du tourisme : Dix (10) syndicats réclament la tête de Alioune SARR

Diaraf DIOUF Senegal7