MLD : « Nous vivons les dégâts d’un présidentialisme obscur »

Le leader de Tekki n’y va du dos de la cuillère dans sa questekki rendue publique hier mardi et lue par Senegal7.

Non seulement il crache sur le projet à 18 milliards de FCFA du Président Macky pour embellir la corniche, mais aussi il s’interroge sur le sens économique de ce projet qu’il trouve bidon par rapport aux véritables préoccupations des Dakarois.

 Rappelant à la jeunesse les libertés publiques conquises de haute lutte, Mamadou Lamine Diallo d’ajouter sans ciller : « Aux combattants de la démocratie encore actifs, tout cela est réversible.

Nous vivons les dégâts du présidentialisme obscur au Sénégal. Avec à sa disposition la justice, les forces de défense et de sécurité, l’administration ;sans contrôle parlementaire.

Macky cherche par tous les moyens, selon ses dires, à réduire l’opposition à sa plus simple expression, autrement dit, la détruire totalement. Un pouvoir sans opposition,,c’est la dictature »,affirme MLD, renseigne Le Vrai.

Assane SEYE-Senegal7