Mort de Mamadou L. Dramé : le ministre allemand de l’Intérieur relance la polémique

L’enquête sur la mort de Mamadou Lamine Dramé, le jeune sénégalais (16 ans) abattu par la police en août dernier devant un centre d’aide à la jeunesse de Dortmund, se poursuit.

Mais en attendant les conclusions, la polémique reste entière. En effet le ministre de l’Intérieur du Land de Thénanie du Nord-Westphalie, Herbert Reul, émet des «doutes» sur l’intervention de la police qui a abouti à la mort de notre compatriote.

«A mon avis, l’opération ne s’est pas déroulée correctement et je doute qu’une action proportionnée ait été prise, confie-t-il au journal local allemand Welt, repris par Les Echos. J’ai l’impression qu’un certain nombre de choses ne se sont peut-être pas déroulées correctement au cours de cette opération.»

Herbert Reul ajoute : «Jusqu’à ce que tous les faits soient clairs, je ne peux pas encore faire d’évaluation. La question de savoir si des erreurs ont été commises au cours de l’opération, et si oui, lesquelles et qui en était responsable, n’a pas encore été clarifiée.»

Pour rappel dans le cadre de cette enquête, cinq officiers de police font l’objet d’une procédure disciplinaire et un autre a été temporairement suspendu de ses fonctions.

Diaraf DIOUF Senegal7