Nigeria: Pourquoi les paysans quittent les terres du Borno ?

1

Le Borno est l’une des régions agricoles du Nigeria. Cette actuelle saison des pluies est le temps de la culture du riz, du maïs et du sorgho, rapporte RFI.

Mais avec la rivalité accrue entre les deux factions de Boko Haram (l’une dirigée par Abubakar Shekau, et l’autre par Abu Mosab el Barnawi), les fermiers sont parmi des cibles récurrentes d’attaques.

Mis en place depuis un an, les équipes d’Agro Rangers sont l’une des réponses des autorités nigérianes pour combattre l’insécurité et les conflits en milieu rural et urbain.

Déployé notamment dans le Borno, ce corps armé se dit bien rôdé aux patrouilles et à la protection des cultivateurs. Les Agro Rangers sont constitués d’agents de la défense civile nigériane, de chasseurs et civils volontaires.

Leur présence active facilite chaque jour le retour de centaines paysans déplacés internes vers leur commune ou village d’origine. Mais de nombreux déplacés internes craignent toujours de retourner sur leur champ car les attaques restent imprévisibles à l’extérieur de Maiduguri, la capitale du Borno.

Rencontre avec Talatu Akawu qui vit dans le camp de Bakassi. Elle a quitté ses terres de Gwoza et ne veut pas y retourner…

Assane SEYE-Senegal7

 

Show Comments (1)