Accueil Actualités Nommé à la tête du Cese : Idy va-t-il démissionner ...

Nommé à la tête du Cese : Idy va-t-il démissionner du Conseil départemental de Thiès ?

Acculé de toutes parts par des Sénégalais  de prendre sa part du gâteau présidentiel, Idrissa Seck n’a pas que ce problème à gérer ,note les Echos. Le leader  de Rewmi à la tête du Conseil économique social et environnemental (Cese),depuis le 1er novembre denier, est à quelques jours de l’illégalité totale.

Et pour cause, depuis vingt trois jours qu’il est président du Cese, il n’a pas encore décidé de respecter la loi. Va-t-il le faire dans les sept jours restants ? En tout cas, selon le Professeur Ngouda Mboup et l’expert Ndiaga Sylla, ce serait une violation de la loi, même si certains points du texte prêtent à interprétation.

Pour le professeur Ngouda Mboup, c’est la loi organique n° 2012-28 du 28 novembre 2012 portant organisation et fonctionnement du Conseil économique, social et environnemental qui règle la question.

Selon lui, ladite loi stipule en son article 8 que « la qualité de membre du Conseil économique social et environnemental est incompatible avec le mandat de député; de président de Conseil régional et de membre de Gouvernement ».

Quant à Ndiaga Sylla,il parle de cumul, notamment au regard de la loi n°96-11 du 22 mars 1996 relative à l limitation des mandats électifs  de certaines fonctions.

Celle-ci note en son article 2 que « la fonction de président de Conseil régional est incompatible avec les fonctions : président de l’Assemblée nationale; président du Conseil économique social et environnemental, ministre; président de communauté rurale… ».Ce qui fait qu’Idrissa Seck a un délai de 30 jours pour démissionner initial.

Assane SEYE-Senegal7

9 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici