L'Actualité en Temps Réel

Nommé au Hcct : Le doyen Samir Tarraf victime de persécution

Par pure jalousie et mépris social, les compatriotes libanais du doyen Samir Tarraf tentent de pousser ce dernier à la démission. Contestant ainsi une décision du Président de la République. Pour consolider l’appartenance des Sénégalais d’origine libanaise à la Nation,le Président Macky Sall a nommé le doyen Sami Tarraf au Haut Conseil des collectivités territoriales (Hcct).

Une nomination qui ne plait pas à ses compatriotes qui tentent de le pousser à la démission. Par pur méchanceté et rivalité sociale, certains Libanais sont allés jusqu’à raconter au Chef de l’Etat que le doyen Hajj Tarraf est un « indésirable » chiite dans un pays composé à 98% de sunnites.

Le tout nouveau haut conseiller Sami Tarraf, depuis sa nomination, est l’objet d’une terrible persécution politique et sociale. Son crime ? Ne pas appartenir à la camarilla des milliardaires qui régissent la communauté libanaise au Sénégal.

Au lendemain de la nomination de ce doyen au Hcct, aucun membre de la grande famille libanaise n’a daigné le féliciter. Seul le Cheikh Abdel Moneim Al-Zein; khalife général des Ahl-Bayt et chef supérieur de la communauté libanaise s’est félicité de sa nomination. En effet les appels téléphoniques malveillants se multipliaient du côté de la communauté libanaise qui veulent le pousser à la démission.

Il faudra donc arrêter cette injustice qu’aucun sénégalais ne cautionne à ces heures perdues. La méchanceté et la délation ne servent à rien du tout. C’est le président d ela République qui a nommé ce doyen à ce poste pour montrer aux sénégalais d’origine libanaise qu’ils sont des sénégalais à part entière, il faut que cesse cette forme de persécution à l’encontre du Doyen Samir Tarraf, rapporte le journal le Témoin.

 

A LIRE AUSSI :  PHOTOS: MACKY SALL DÎNE AVEC LA COMMUNAUTÉ LIBANAISE

 

Assane SEYE-Senegal7