Pape Bouba Diop, Pape Diouf, Mansour Kama, Bababcar Touré : Ils sont partis sans être morts

2

L’ancien milieu de terrain sénégalais Papa Bouba Diop, passé par Lens et resté célèbre pour avoir marqué face à l’équipe de France lors de la Coupe du monde 2002, est devenu une figure emblématique du foot mondial. Mais aussi,Pape Diouf ancien président de l’Olympique de Marseille aura marqué aussi bien la France que le Sénégal.Il en est de même de Mansour Kama qui aura marqué  le Patronat sénégalais en étant le Président de la Confédération des employeurs du Sénégal (Cnes). Quid  du Président Babacar Touré, vétéran des médias et un patriote chevronné arraché à l’affection des sénégalais en cette année 2020. Ces illustres personnalité ont tiré leur révérence  au moment où les sénégalais s’y attendaient le moins.

En inscrivant  l’unique but du match d’ouverture Sénégal-France  à séoul en 2002,le défunt Pape Bouba Diop  est entré dans la légende di football mondial.Il  a en effet  reçu à titre posthume les hommages mérités de tout le peuple sénégalais, à commencer par le Chef de l’Etat Macky Sall.

En effet face aux Bleus de Fabien Barthez, l’enfant prodige a inscrit l’unique but de la rencontre lors du mondial de 2002 a Séoul en laissant le Champion en titre s’incliner devant le Sénégal.Ce jour-là, des témoins nous rapportent que les français pleuraient à chaudes larmes puisqu’ils ne pouvaient pas imaginer une seule fois qu’un pays africain de la trempe du Sénégal puisse en arriver à battre leur équipe championne du monde en titre.

L’ancien président de l’OM (2005-2009)  Pape Diouf était âgé de 68 ans. Ancien journaliste à La Marseillaise dans les années 1980, il fut un agent à succès à partir des années 1990, s’occupant des intérêts de Joseph-Antoine Bell, Marcel Desailly, Basile Boli, William Gallas, Samir Nasri ou Didier Drogba, entre autres joueurs. Après avoir contracté le coronavirus chez lui, au Sénégal, il devait être rapatrié dans la nuit en France.

Mais l’espoir n’a pas tenu : Pape Diouf est mort  au final à Dakar en cette année 2020.Dirigeant estimé, il a été un des acteurs majeurs du football français, réputé pour ses passes d’armes avec son homologue lyonnais Jean-Michel Aulas, et son langage de haute tenue.Sa trajectoire farnco-sénégalais  marquera pour toujours le foot mondial.

Mansour Kama, président de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal a été rappelé à Dieu en cette année 2020, des suites d’une longue maladie. Membre influent du patronat sénégalais, il a notamment été président du Conseil d’administration de la SDE. Les réactions ont afflué à l’annonce du décès de l’homme d’affaires.

Sur les ondes de la RFM (privée), Samba Sy, ministre du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles et des Relations avec les Institutions, a salué la mémoire d’un homme véridique et d’un patriote ayant eu à prendre des positions courageuses. Quant à Babacar Touré, fondateur du Groupe Sud Communication  et ancien président du CNRA, était l’un des principaux pionniers des médias indépendants au Sénégal.

Il a formé plusieurs générations de professionnels des médias et était un patriote hors norme réputé pour sa sérénité et son engagement au service de son pays. Ces personnalités ci-devant arrachées à l’affection de nos compatriotes en cette année 2020 ont légué à la postérité des œuvres indélébiles. Paix pour le repos de leurs âmes.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

Show Comments (2)