L'Actualité en Temps Réel

Parlons routes au Sénégal (par Mamadou Ndione, DG COSEC)

0

Rien que dans l’intitulé du Ministère en charge des routes au Sénégal, on dénote la volonté politique d’inclusion sociale et d’équité territoriale base de la vision du Président Macky Sall. Ce ministère se dénomme « Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement »

Qu’est ce qui a été fait durant le 1er mandat du PR MACKY en matière de ROUTES ?

1- Rappelons que de 2000 à début 2012, il y a eu au Sénégal un effort qui a donné un linéaire de 1578 km de routes bitumées soit une moyenne de 131 km par an.

2- Avec le Président Macky Sall de 2012 à 2018, un linéaire de 1762 km de routes bitumées à été fait soit une moyenne de 293 km par an. Cette moyenne ne prend pas en compte les routes à réceptionner en 2019 notamment le projet de réhabilitation du tronçon Ndioum-Bakel et le désenclavent de l’île à Morphile long de plus de 680 km qui sera la plus grande réalisation routière d’un Gouvernement du Sénégal.

3- Entre les deux périodes citées plus haut, le nombre moyen de routes bitumées par an à été plus que doublé soit une progression moyenne annuelle de 123%.
C’est cela la vérité au Sénégal.

4- Le plus important avec les routes durant le premier mandat du Président Macky Sall est qu’il s’agit d’infrastructures d’inclusion sociale visant l’équité territoriale avec comme point d’orgue l’émergence du Sénégal. Les routes sous le Président Macky ont désenclavé une bonne partie du territoire national.

5- Je vous donne QUELQUES EXEMPLES DE ROUTES BITUMÉES ENTRE 2012 ET 2018.

– Linguère – Boula : 120 km
– Saint Louis- Rosso – Richard Toll : 143 km
– Mako- Kédougou : 50 km
– Tivaouane Touba toul – Khombole : 37 km
– Boula – Ranérou – Patouki : 55 km
– Patouki – Ourossogui :41km
– Bambey-Niakhar : 25 km
– Remise en état RN1 entre Rufisque et Bargny : 4 km
– Route Km 50-Kayar : 20 km
– Route Cap Skiring- Djembering : 12 km
– Route Kafountine – Diouloulou : 25 km
– Voierie à Keur Massar : 16 km
– Connectivité Autoroute à péage/Rufisque :18,2 km
– Contournement Madina – Gounass :10 km
– Voirie CICAD Diamniadio : 4 km
– Vélingara-Badiara : 27,5 km
– Tambacounda -Dialacoto : 65 km
– Ourossogui-Matam : 10 km
– Voiries à Tivaouane : 24,9 km
– Richard Toll-Ndioum : 120 km
– Tanaff-Kolda : 72 km
– Kolda-Kounkané : 93 km
– Ziguinchor-Tanaff : 116 km
– Grande Niaye entre Rufisque et Lompoul : 95 km
– Prolongement VDN, Section Golf Club-Tivaouane Peulh : 17,2 km
– Vélingara – Manda Douane : 38 km
– Passy-Sokone : 25,5 km
– Voie de contournement de Tivaouane : 5 km
– Joal -Samba Dia-Djiffer + bretelle de Fimela : 49 km
– Dahra-Linguère : 40 km
– Fatick-Kaolack : 42 km
– Dinguiraye-Nioro-Keur Ayib : 46 km
– Passy-Sokone : 25,5 km
– Vélingara Kounkané Dabo Sinthian Aladji : 59 km
– Mboro-Mboro/Mer : 5 km
– Thionk Essyl – Balinghor : 28 km
– Voiries à Dakar et autour de la mosquée Massalikoul Jinaan : 4 km
– Route des NIAYES: YOUSSOU MBARGANE-RN1 : 1,7 km
– Touba-Dahra : 75 km
– Dialokoto-mako Section Dialokoto-PK 120 : 55 km
– Route de l’Hydrobase : 4 km
– La liste n’est pas exhaustive puisqu’en 2019, il y aura d’autres routes à réceptionner.

CONCLUSION : Le président Macky Sall a un bilan routier qui doit faire l’unanimité.

laissez un commentaire