Parrainages : Le conseil constitutionnel recale Pierre Goudiaby Atépa et Moustapha Guirassy

0

Le conseil constitutionnel continue de passer au crible les signatures des parrains collectées par les différents candidats déclarés à l’élection présidentielle de 2019. Si certains d’entre eux ont réussi cette première épreuve, cela ne semble pas être le cas pour d’autres à l’instar de Pierre Goudiaby Atépa et Moustapha Guirassy.

A sa sortie, le mandataire de Pierre Goudiaby Atépa, Mbaye Sylla Khouma, n’a pas voulu commenter le verdict du conseil et préfère attendre de voir le procès verbal qui leur sera soumis mercredi prochain.
« Je n’ai rien à dire. Je suis fatigué, j’ai faim. De toute façon, nous sommes confiants, nous reviendrons mercredi pour le PV », a-t-il répondu à la presse, rapporte leral.net, lu par Senegal7. Pierre Goudiaby Atépa serait-il déjà éliminé de la course à la présidentielle? Réponse la semaine prochaine.

Moustapha Guirassy semble également disqualifié si l’on se fie à la réaction de son mandataire Mamadou Cissokho, à sa sortie. Il a pointé du doigt le « manque de sérieux, la confusion et le tâtonnement » des sept sages du Conseil constitutionnel. « Nous avons commencé la vérification et quand nous sommes arrivés dans la région de Saint-Louis, ils (les sept sages) ont constaté qu’il n’y avait pas le nom du mandataire de la région et n’ont pas voulu continuer. A cause d’une seule région, ils disent qu’ils ne sont pas à mesure de continuer la séance de vérification. »
M. Cissokho confie qu’ils ont déposé 55.343 signatures.
Cheikh KANE / SENEGAL7

Leave a comment