Accueil Actualités Péage : l’Etat du Sénégal réclame 25% du capital avec un trafic...

Péage : l’Etat du Sénégal réclame 25% du capital avec un trafic de 90.000 voitures par jour

Senegal

L’Etat a quasiment tordu le bras à Eiffage en ce qui concerne la renégociation du contrat sur l’autoroute à péage.

Du prix initial en en nombre de kilométrages, Eiffage avait largement atteint ses objectifs , sans pour autant respecter les clauses, renseigne Source A.

Au départ, les prévisions, en termes de fréquentation journalière de l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio, étaient de l’ordre de trente mille (30.000) à cinquante mille (50.000) voitures. A l’arrivée, ces chiffres ont été largement dépassés d’autant qu’en moyenne, quatre vingt dix mille (90.000) voitures empruntent quotidiennement cet axe routier.

Cependant, l’Etat ne s’est pas laissé faire et a tordu le bras de Senac.S.A qui changera de dénomination.

Selon toujours nos confrères, les autorités ne l’ayant su que récemment, la Société française a été contrainte à revoir sa position concernant la renégociation du contrat. Avec à la clé, une entrée du Sénégal dans le capital à hauteur de 25% qui oblige la Société française à revoir la dénomination de Senac.S.A.

Assane SEYE-Senegal7

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici