Pénurie de moutons lors de la tabaski : Le ministre de l’élevage Samba Ndiobène Ka sur chaise éjectable?

0

Le ministre de l’élevage Samba Ndiobène Ka est-il assis sur une chaise éjectable? C’est la question que se posent tous les acteurs du secteur depuis la tabaski. L’ex DG de la SAED a en effet raté son premier gros test depuis sa nomination à la tête de ce stratégique ministère avec la fête de tabaski marquée cette année par une pénurie de moutons dans plusieurs localités de notre pays.

Les Sénégalais regrettent déjà le départ d’Aminata Mbengue Ndiaye du ministère de l’élevage. La socialiste remplacée par Samba Ndiobène Ka qui occupait jusqu’à sa nomination le poste de DG de la SAED avait réussi à faire du secteur de l’élevage l’un des secteurs les plus performants du gouvernement Sénégalais. Sous son magistère la pénurie de mouton qui hantait le sommeil des pères de famille était devenu depuis plusieurs années un très vieux souvenir. La Lougatoise avait même réussi tisser sa toile dans toute la sous région en mettant en place une système bien huilé permettant à ses service d’assurer aux Sénégalais un bon approvisionnement en moutons de tabaski en provenance du Mali, de la Mauritanie et de l’intérieur du pays. Les Sénégalais ont cependant eu cette année la désagréable surprise de voir les moutons se faire désirer dans les foirails de certaines grandes villes comme Dakar, Thiès, Ziguinchor et Saint-Louis, pour ne citer que celles-là.

Le constat est donc là, Samba Ndiobène Ka qui avait pourtant un bon préjugé à sa nomination a raté le coche dès son premier test grandeur nature. Le natif de Linguère n’a pas réussi à maintenir le cap en prenant à son compte les nombreux acquis de son prédécesseur. Il n’a pas su prendre suffisamment ses marques et ainsi inonder le marché de moutons et offrir aux Sénégalais bonne fête de tabaski. Toutes choses qui font que la question que tous les acteurs presque se posent est de savoir si l’ex DG de la SAED qui avait pourtant rassuré les Sénégalais au cours d’une tournée organisée quelques jours seulement avant la tabaski n’est pas sur une chaise éjectable surtout en cette période marquée par la promotion « fast-track » où ceux qui trainent les pieds ne doivent pas avoir leur place.
senegal7

Leave a comment