Accueil Actualités Pour avoir tabassé son épouse enceinte: J. C. Dasylva condamné à 1...

Pour avoir tabassé son épouse enceinte: J. C. Dasylva condamné à 1 an de prison…

Après quelques jours passés à la citadelle du silence, J. C. Dasylva, la trentaine bien sonnée, va mûrement réfléchir avant de lever sa main sur sa femme, O. Bal. Malgré l’état de grossesse de celle-ci, l’entrepreneur a eu l’audace de la violenter après une banale dispute.

Jugé ce jeudi devant le tribunal des flagrants délits de Dakar pour coups et blessures volontaires à conjoint, ayant entraîné une interruption temporaire de travail de 5 jours, le résidant de Hlm Grand Médine a tenté de diminuer sa responsabilité pénale.
« Je tiens à présenter mes excuses particulièrement à ma femme que je respecte beaucoup. L’erreur est humaine. Après avoir fait la prison, j’ai grandi », a-t-il lancé d’emblée, avant de revenir sur les faits. « Mon épouse a été la première à me mordre au cours de notre altercation. Furieux, je lui ai administré des coups de poings à la cuisse. Mais j’ignorais qu’elle était enceinte de trois mois. On s’est reconciliés. Raison pour laquelle elle s’est désistée de sa plainte », narre-t-il.

Dans son réquisitoire, la représentante du Ministère public a vivement dénoncé le comportement du prévenu. A l’en croire, ce dernier est un habitué des faits. « Tu avais fermé l’appartement à clé avant de lui administrer des coups de ceinture. Tu aime mater ta conjointe. Cette dernière a dit que vous lui donnez souvent des gifles sans compter les menaces » a fustigé la parquetière avant de requérir 3 mois ferme contre le prévenu .
La défense a pour sa part, sollicité une application bienveillante de la loi pénale.

Après délibéré, le juge a infligé au prévenu une peine d’avertissement d’1 an assorti du sursis pour violence et voie de fait.

Kady FATY – Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici