L'Actualité en Temps Réel

Poursuivis par des individus : L’un des agresseurs essoufflé, se refugie dans le canal d’eaux usées

0

Les éléments de la police des Parcelles Assainies ont mis un terme aux agissements délictuels d’un duo d’agresseurs qui sévissait au niveau de l’unité 13. Il s’agit des nommés Abdou Diouf et Aly Ly. Le jour des faits, ces malfrats sont tombés sur le sieur Seydou Fall, un agent de Jumia qui revenait de l’U13 pour regagner son domicile sis à l’U11 des Parcelles Assainies.

Sans autre forme de procès, ils l’ont menacé avec des armes blanches avant de le sommer de remettre son téléphone portable, son portefeuille ainsi que les autres objets qu’il portait par devers lui. Pris naturellement de peur devant des malfaiteurs aussi menaçants, Seydou cède à leurs injonctions et leur remet son portable, son porte-monnaie contenant la somme de 25 000 FCFA, ses Airpods ainsi que sa carte d’identité nationale.

Avec leur butin, les deux agresseurs ont pris la fuite. Le pauvre Seydou n’avait que ses yeux pour pleurer et…sa voix pour appeler au secours en poursuivant ses agresseurs. Alertés, des riverains sont venus à sa rescousse et se sont joints à la course poursuite. L’un des malfrats, Abdou Diouf, essoufflé, se refugie dans le canal d’eaux usées où il sera déniché et malmené par ses poursuivants. L’autre agresseur parvient à s’échapper en faisant parler l’agilité de ses jambes.

Abdou Diouf est ainsi neutralisé et mis en lieu sûr en attendant l’arrivée des policiers. Conduit au poste de police, il passe aux aveux en soutenant avoir rencontré sa victime alors qu’il revenait avec son acolyte Aly Ly d’un «thiant» à la cité Soprim. Il soutient que c’est Aly qui avait par devers lui un coupe-coupe et qui a récupéré le butin volé. Abdou Diouf a été déféré au parquet pour «association de malfaiteurs’’ et vol avec ‘’usage d’arme blanche». Son acolyte Aly Ly est, quant à lui, activement recherché ,renseigne le Témoin.

Assane SEYE-Senegal7

 

laissez un commentaire