Accueil Actualités Pr Moussa Diaw, enseignant à l’UGB :  » En 2024,Karim n’est pas...

Pr Moussa Diaw, enseignant à l’UGB :  » En 2024,Karim n’est pas dans les plans … »

La reconfiguration politique tributaire de la nomination du leader de Rewmi  Idrissa Seck à la tête du Cese ne laisse personne indifférente. Pour Pr Moussa Diaw, enseignant-chercheur à l’Université Gaston berger de Saint-Louis, Karim Wade et le Pds sont les principaux perdants de ces retrouvailles initiées par le Président Macky Sall.

Il explique sur les colonnes du journal Observateur : « il y a a un rapprochement entre les libéraux, un rassemblement auquel Idrissa Seck a répondu. Cela change la configuration de l’espace politique sénégalais parce que Idrissa Seck était toujours considéré comme un membre de l’opposition.

Ce approchement avec la majorité présidentielle va avoir des conséquences sur les rapports de force au sein de l’opposition. Et le perdant, c’est le Pds qui est déjà en léthargie.

Parce que son leader charismatique, Me Abdoulaye Wade, est âgé, il n’a plus cette force d’interpeller le gouvernement, son fils devait le remplacer, mais ce dernier est en exil. Donc, il est totalement hors-jeu.

On ne peut pas compter sur un leader qui est hors du pays.Sa présence est indispensable pour échafauder des  coalitions  politiques, développer des stratégies. Mais comme il n’est pas là, il est le grand perdant et ça risque d’isoler davantage le Pds… »

Assane SEYE-Senegal7

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici