Accueil Actualités Première sortie de Boubacar SEYE après sa libération : « Au lieu...

Première sortie de Boubacar SEYE après sa libération : « Au lieu de comploter, il faut qu’on s’organise pour propulser ce pays »

Le président de l’ONG Horizon sans frontières, Boubacar SEYE avait été arrêté depuis le 15 janvier pour des propos sur l’utilisation des fonds alloués par l’Union européenne au Sénégal pour lutter contre l’émigration clandestine.

Libéré  après 10 jours d’incarcération, c’est sa première sortie  juste après les violentes manifestations qui ont eu lieu relativement à l’arrestation d’Ousmane Sonko. En effet le président de Horizon Sans  Frontière a remercié les médias qui, dit-il, ont ameuté le monde jusqu’à ce qu’il soit libéré.

Il  remercie aussi les chefs religieux, les organisations des droits de l’homme, les partis politiques, les organisations syndicales  ainsi que les mouvements citoyens, et les sénégalais d’obédience confondue qui ont tous œuvré pour sa libération. (…).

Selon lui,le défi, c’est de lutter contre cette insécurité juridique. Chacun doit lutter pour éviter le chaos dans ce pays. Le défi, c’est de réfléchir sur des alternatives car si on ne fait rien, le problème des jeunes sera une bombe. Cette jeunesse a droit au respect et à l’employabilité.

Il faut un changement de paradigme pour absorber tous ces problèmes. Il faut un nouvel modèle économique. Il faut tout revoir, le Sénégal regorge de potentialités. Au lieu de comploter, il faut qu’on s’organise pour propulser ce pays, a indiqué le président de Horizon sans frontières ce vendredi au siège de Amnesty Sénégal sise sur la Vdn.

Assane SEYE-Senegal7