Présumé membre des « Forces Spéciales » : Rencontre de Pape Ousmane Seck   avec Sonko

Pape Ousmane Seck n’a jamais caché ses relations avec Ousmane Sonko. Les deux se sont connus à Ziguinchor alors qu’ils étaient de simples adolescents. Dans une note lue par Sénégala7, on éclaire que l’enfant de Guéoul passait souvent ses vacances dans la capitale de la région du Sud.

Sonko est devenu inspecteur des Impôts et Domaines et a fait adhérer son ami d’enfance à sa cause. Ngoné Diop revient à la charge : « Ousmane Seck voulait à tout prix que j’adhère au Pastef. Pour mieux me convaincre, il me disait toujours  que Ousmane Sonko est le seul leader capable de sortir le pays  de cette situation.

Le projet de Pastef l’a émerveillé. Son leader et lui ont la même vision pour le Sénégal, c’est pourquoi, ils se vouent un respect mutuel. Membre influent du parti Pastef,Pape Ousmane Seck par ailleurs demi-frère de la Conseillère économique et social, Dié Mbacké Seck,faisait partie des grands massificateurs de sa formation politique.

C’est dans ce sens qu’il a implanté la cellule communale du Pastef à Guéoul.De l’avis d’Abdoulaye Fall, coordonnateur de ladite structure politique, Ousmane Seck leur avait remis des Lacostes. » Il nous avait conseillé de rester sereins et d’éviter de répondre à la provocation. »

C’est pourquoi, a précise ce responsable de Pastef,qui dit être choqué par les accusations portées contre lui. « Nous le connaissons, nous sommes persuadés qu’il n’est pas capable de commettre de tels actes. D’ailleurs, il n’a pas intérêt à détruire le pays, car il sait que ce pouvoir cédera la place dans quelques mois.Je suis sûr qu’il est victime de son courage et de ses fortes convictions, renseigne l’Observateur.

Assane SEYE-Senegal7