L'Actualité en Temps Réel

Primes de l’équipe nationale du Sénégal : Le geste noble du Chef de l’Etat qui a fait tilt

Malgré l’élimination du Sénégal en huitième de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar, Aliou Cissé et ses 26 joueurs ont empoché un beau pactole à leur retour de Doha.

La part du «Lion». Éliminés au stade des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, Aliou Cissé et ses hommes ont quitté Doha avec des comptes bancaires bien remplis. Les joueurs ayant pris part aux éliminatoires et à la compétition au Qatar ont reçu une prime de qualification et de participation de 80 millions de FCFA chacun.

Pour arriver à cette enveloppe, l’État a versé 55 millions de FCFA et la Fédération 25 millions de FCFA. Quant au sélectionneur, il a reçu le double de la somme (160 millions de FCFA) et chacun des 15 membres de l’encadrement 75% des 80 millions de FCFA (60 millions de FCFA).

Ce beau monde se frotte davantage les mains après la fin de l’aventure de l’Équipe nationale au Mondial. Pour la qualification en huitièmes de finale, chaque joueur a encaissé 15 millions de FCFA. Comme pour les primes de qualification et de participation, Cissé a encore reçu le double (30 millions de FCFA) et chaque membre du staff 75% du montant des 15 millions de FCFA (11 250 000 FCFA).

Aliou Cissé perçoit 250 millions de FCfa

Après l’élimination du Sénégal face à l’Angleterre (0-3), dimanche, la facture aurait pu s’arrêter là, mais Macky Sall a décidé de prolonger le  plaisir des mondialistes. En recevant la délégation au palais à son retour de Doha, mardi soir, le président de la République a annoncé sa décision de maintenir les primes de qualification qui étaient prévues au cas où l’équipe franchiraient l’obstacle anglais.

«Nous verserons l’intégralité de la prime de  qualification de quart de finale pour  l’ensemble de la délégation», a annoncé le chef de l’Etat.

Ainsi, chaque joueur aura 20 millions de FCFA, Aliou Cissé le double (40 millions de FCFA) et chaque membre de son staff 75% du montant des 20 millions de FCFA (15 millions FCFA). Cela fait un total de 115 millions de FCFA pour chacun des 21 joueurs qui ont disputé les éliminatoires et la Coupe du monde 2022 (2 milliards 415 millions de FCFA au total).

Arrivés en Équipe nationale après la qualification au Mondial, les quelques joueurs (Nicolas Jackson, Ismail Jakobs, Moussa Ndiaye, Pathé Ciss, Iliman Ndiaye) qui n’ont pas disputé les éliminatoires se retrouvent chacun avec 35 millions (175 millions de FCFA au total) après les quatre matches joués par le Sénégal à Doha. Ajoutée aux 115 millions de FCFA reçus par les 21 autres joueurs, la somme que se sont partagée les 26 joueurs atteint 2 milliards 590 millions de FCFA.

Pour sa part, avec 160 millions de FCFA de primes de qualification et de participation, 30 millions de FCFA après les huitièmes et 40 millions de FCFA pour les quarts de finale, Aliou Cissé se retrouve avec 250 millions de FCFA. Quant au staff (technique, médical…), chaque membre perçoit 86 millions 250 000 de FCFA, soit un total de 1 milliard 293 millions 750 000 pour les 15 membres.

A terme, en tenant compte de la prime des quarts de finale, l’ardoise avoisine les 2 milliards 415 millions de FCFA. Si on calcule les 55 personnes de la délégation officielle, les 26 joueurs et 15 membres de l’encadrement technique, cela fait une belle fourchette. Avant la Coupe du monde, l’État avait prévu un budget de 14 milliards de F CFA pour une bonne participation du Sénégal. Pour la préparation, 2,5 milliards de FCFA ont été décaissés pour les matchs amicaux (les frais d’hôtel, paiements des équipes des autres pays). Pour la compétition au Qatar, un montant de 5 milliards de FCFA était prévu pour premier tour, et 2 milliards de FCFA Pour chaque étape à partir des huitièmes jusqu’en finale.

 

A LIRE AUSSI :  CAN 2021 : 812 MILLIONS DE PRIMES DES LIONS EN CAS DE QUALIFICATION EN FINALE

Wiwsport avec Senegal7