L'Actualité en Temps Réel

Projet de loi sur le parrainage : Les sénégalais étalent leur manque d’élégance démocratique

0

La classe politique nationale souffre d’un manque criard d’élégance démocratique depuis que le système de parrainage est brandi. C’en est devenu un secret de polichinelle pour tous les Sénégalais. Opposition comme pouvoir sont prêts à mettre le pays sens dessus-dessous. Nous autres sénégalais, n’est-il pas temps qu’on se regarde dans une glace et procéder à un examen conscience de nos sempiternels  errements politiciens !

Les politiques  Sénégalais  se complaisent aujourd’hui  dans une  crise de normes et de procédures qui caractérise leur vécu politique de tous les jours. Le constat est plus que criard. L’élégance démocratique redevable à tous et entendu sous l’angle d’un comportement républicain vertueux, d’une attitude citoyenne  responsable, d’un échange de propos respectueux entre adversaires politiques, procède d’un idéal tendant à faire respecter à tous, les règles démocratiques qui nous régissent sans dommages collatéraux. Malheureusement, c’est tout le contraire à quoi nous assistons sous nos cieux. Le parrainage qui consiste à réduire des candidatures jugées fantaisistes continue en effet de diviser  les Sénégalais. Opposition comme pouvoir et bien d’autres segments de la société sénégalaise. L’Etat s’impose, l’opposition se rebiffe autour de ce projet de loi en passe d’être voté ce jeudi, à l’assemblée nationale. Mais dans ce méli-mélo, la majorité silencieuse du pays se réserve le droit d’scruter avec stupéfaction  les « gladiateurs » du landerneau politique national qui se croient investis de tous les abus. Les uns veulent rester au pouvoir avec leur projet de parrainage plus que controversé, les autres veulent monter en refusant toute idée de parrainage. Avec  en appoint, un verbe fait de « missile balistique » croisée. Pendant ce temps, le peuple se meurt de ses préoccupations les plus élémentaires. Boire, manger à sa faim, se diminuer en aise, se soigner et faire apprendre. Tout cela est subtilement rangé aux oubliettes pour des broutilles politiciennes. Quelle élégance démocratique de nos politiciens véreux dont la spécialité est de former la relève dans l’invective, la surenchère, l’arrogance, l’intoxication, l’insulte, la haine, la bagarre, la guerre de positionnement, le chômage, le mensonge, l’exclusion, le dérapage politicien, etc. Si c’est cela l’élégance démocratique version teranga, je la préfère à la « barbarie » !

Senegal7.com

laissez un commentaire