Prorogation et report des élections : Le pouvoir, champion de la violation de la Loi

72

Au Sénégal, on en est arrivé à un stade où pouvoir et opposition font dans le deal pour proroger les mandats des maires qui a expiré depuis belle lurette et procéder à chaque fois que de besoin au report des élections locales.

Face à cette violation manifeste de la Loi, les Sénégalais n’ont que leurs oreilles et leurs yeux pour constater ces dérives émanant de la toute puissance publique. Le calendrier républicain est foulé au pied au mépris de notre charte fondamentale.

L’on ne sait vers quelle échéance électorale l’on s’achemine ni la date retenue à cet effet mais le constat est que le pouvoir de Macky s’a toute puissance publique. Le calendrier républicain est foulé au pied au mépris de notre charte fondamentale.

L’on ne sait vers quelle échéance l’on s’achemine ni la date retenue à cet effet mais le constat est que le pouvoir de Macky s’adosse à tous les prétextes du monde pour violer la Loi au nez et à la barbe du peuple sénégalais.

C’est un pouvoir qui ne fait que ce qui l’arrange et non ce qui arrange les Sénégalais.

Assane SEYE-Senegal7

Show Comments (72)