Accueil Actualités Rapprochement Macky-Idy : Sonko serait-il le Chef de l’opposition ?

Rapprochement Macky-Idy : Sonko serait-il le Chef de l’opposition ?

Qui se ressemble s’assemble et Macky et Idrissa Seck semblent moulés dans le même sérail libéral. Leur supposé deal qui suscite tant de tollé continue d’intriguer les sénégalais qui ont la manie d’épier leurs moindres faits et gestes. ces derniers temps, leur rapprochement est encore de mise ou ce qui lui ressemble. Du coup, Sonko devient virtuellement le Chef de l’opposition si leur idylle est avéré.

La chaleureuse poignée de mains lors de la cérémonie d’hommage du défunt Ousmane Tanor Dieng ce week-end à la maison du parti socialiste à colobane a encore relancé la polémique autour du deal supposé entre le Chef de l’Etat Macky Sall et l’ancien Premier Ministre Idrissa Seck. Et le plus cocasse dans cette affaire, c’est que l’adversité politique n’est pas à proprement parler une donnée sénégalaise. C’est ce qui justifie cette propension de nombre de nos compatriotes à porter un autre regard sur ces civilités échangées entre ces deux anciens Premiers ministres. Et en politique, dit-on souvent, rien n’est anodin. Ousmane Sonko deviendrait potentiellement le Chef de l’opposition car il est ressorti troisième lors du dernier scrutin présidentiel. Le journaliste analyste reste péremptoire : ” Cheikh Yerim Seck trouve le silence d’Idriss Seck assez troublant. «… même si des actes ont été posés depuis presque 8 mois. Je sais de science certaine que Macky Sall et Idrissa Seck se parlent. Ils se sont parlés. Ils sont tombés d’accord. Idrissa Seck attend », confie-t-il . Et de poursuivre pour dire, « je ne vais pas entrer dans les détails. Mais tout ce que je peux dire, c’est que le Président Macky Sall et Idrissa Seck sont en phase ».Et comme si cela ne suffisait pas, la poignée de main entre les deux hommes a encore renforcé les certitudes sur cette affaire. « Deux politiciens qui se rencontrent dans des conditions pareilles, avec des discussions et éclats de rire, cela indique tout simplement qu’ils sont en train de tramer quelque chose », a soutenu Moustapha Diakhaté, exclu dudit parti, sur le plateau de Sen Show. C’est dire que Sonko serait non seulement en pôle position en tant que Chef de l’opposition mais aussi, il pourrait bénéficier de tous les pouvoirs qui seraient conférés à son statut de chef de l’opposition. Le dialogue politique plancherait en dernier lieu sur le statut du chef de l’opposition. Idy et Macky se rapprochent, Sonko de plus en plus conforté par ce leadership qui lui revient de droit d’après les résultats de la dernière présidentielle se positionne au sein du landerneau politique national.
Assane SEYE-Senegal7