Accueil Actualités Recomposition : Sonko arrache à Idy le statut de chef de l’opposition

Recomposition : Sonko arrache à Idy le statut de chef de l’opposition

Ousmane Sonko est plus que déterminé à  jouer le rôle d’opposant en chef face au régime de Macky. Ses prouesses lors de ce scrutin présidentiel lui confèrent le statut de chef de l’opposition à la place d’Idrissa Seck pourtant crédité deuxième après Macky Sall.

Classé 3 ème lors de la présidentielle de dimanche denier, derrière Idrissa Seck, Ousmane Sonko affirme qu’il est prêt à assumer son rôle de chef de l’opposition. Un rôle d’ailleurs qu’il n’a cessé de jouer depuis ces 5 dernières années. En effet en revendiquant ce statut de chef de l’opposition, Ousmane Sonko fait-il de l’ombre à Idrissa Seck qu’il arrache trivialement ce rang au regard des résultats engrangés par le candidat de la coalition Idy 2019 ? La question est aujourd’hui de se demander sur quel critère se fonde le leader de Pastef pour se réclamer chef de l’opposition étant entendu que  seul le plus côté des opposants sur le plan des résultats du scrutin  est à mesure de s’arroger théoriquement ce rang. En tous les cas, Pastef et Rewmi sont partis pour  se livrer une guerre sans merci  et les prochaines élections locales et législatives constitueront un baromètre pour ces deux partis qui commencent déjà à rivaliser d’ardeur autour du statut de chef de l’opposition. Déjà  Sonko et Idy ne parlent plus le même langage car le leader de Pastef est prêt à reconnaitre les résultats du scrutin là où le  candidat de Rewmi  exclut toute reconnaissance de la victoire du candidat sortant. C’est la guerre, déjà !

Assane SEYE-Senegal7