Recrudescence des cas de  viol : 414 dossiers traités en une année

0

Malgré sa criminalisation, le viol ne semble pas régresser au Sénégal. En une année (2020), 414 affaires liées au viol ont été traitées dans 12 des 14 tribunaux de grande instance que compte le Sénégal.

Comparé aux années précédentes avant sa criminalisation, le viol connait un rebond. En une année, 414 affaires liées au viol ont été traitées dans 12 des 14 tribunaux de grande instance que compte le Sénégal.

Selon seneweb qui reprend le quotidien l’observateur, 102 dossiers de viols avec 108 inculpés, dont 2 mineurs, ont été enclenchés à Dakar.

A Pikine, 45 cas de viol, dont 18 victimes de moins de 13 ans, ont été traités. 48 dossiers, dont 13 viols sur mineurs, ont été accueillis à Thiès. À Diourbel, 41 cas ont été traités et seuls deux accusés ont été condamnés à 10 ans de prison.

A Ziguinchor, du 16 janvier au 27 novembre dernier, 37 affaires liées au viol ont été jugées. À Mbour, 21 dossiers, dont certains classés sans suite, ont été traités en 2020.

A Kolda, 13 cas de viol, dont 4 mineurs mis en cause, ont été évoqués à la barre. À Kédougou, 13 dossiers ont été évoqués. Seuls 3 sont en instruction.

A Matam, 7 cas de viol ont été traités. 25 dossiers sont en instruction au tribunal de Kaolack, 32 dossiers à Tambacounda et 22 cas de viol à Louga.

 

Fanta DIALLO BA-Senegal7

 

 

 

Leave a comment