Accueil Actualités Regain de violences en Casamance : Ce qu’en pense Robert Sagna

Regain de violences en Casamance : Ce qu’en pense Robert Sagna

Casamance

L’ancien ministre Robert Sagna analyse le regain de violences constété ces derniers temps en Casamance. »Avec la proximité de leur cantonnement, le MFDC craignait l’arrivée des militaires dans leurs zones ; c’est ce que nous avons reçu comme explication», à laisser entendre l’ancien ministre.

Et  l’ancien maire de Ziguinchor de s’interroger sur cette résurgence des mines : «on se pose la question de savoir : «est-ce qu’elles sont récentes ou sont-elles d’anciennes poses ?»

Mais, l’hypothèse la plus plausible, d’après les informations que nous aurions, c’est que ces mines auraient été posées récemment.

Ce qui est surprenant, c’est cette résurgence des mines (anti-char). Dans cette zone, depuis un certain temps ; l’Armée s’est déployée, avec d’autres forces, pour non seulement sécuriser les populations mais aussi lutter contre les délinquants qui continuent de couper le bois. Cela à gêner beaucoup de trafiquants.

Mais cette efficacité de l’Armée a fait que ce trafic de bois est devenu beaucoup plus difficile pour ces trafiquants.

Alors, cette pose nouvelle de mines n’est-elle pas liée à cela ? Rien n’est à exclure ; il faut attendre de savoir ce que l’enquête va révéler», martèle l’ancien ministre. »

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici