Répression, emprisonnement : Ce que Wade exige à Macky

La Coalition Wallu Sénégal condamne le recours à la force meurtrière par les forces de l’ordre contre les manifestants. Avec quatre personnes mortes lors de ces manifestations du 17 juin dernier organisées par Yewwi Askan Wi, la situation politique se complique en perspective des prochaines élections législatives.

Dans une note lue par Senegal7,Wallu Sénégal appelle le Chef de l’Etat Macky Sall à la raison. Mamadou lamine Thiam mandataire national de ladite coalition, invite Macky Sall au respect des fondamentaux  de l’Etat de Droit et de la démocratie.

L’Eta a le droit de maintenir l’ordre. Les citoyens ont le droit de manifester. Il faut éviter la répression. Le maintien de l’ordre n’est pas la répression. Donc, il faut que nos forces de défense et de sécurité arrêtent la répression sur le peuple sénégalais qui exprime un droit constitutionnel.(…).

La coalition Wallu demande la libération des otages politique et invite l’Etat à restaurer la confiance  des Sénégalais pour un scrutin législatif paisible et équitable, renseigne le journal Rewmi.

Assane SEYE-Senegal7