Accueil Actualités Retour des voilées en classe : Pourquoi l’Institution Sainte Jeanne...

Retour des voilées en classe : Pourquoi l’Institution Sainte Jeanne d’Arc a lâché du lest ?

GFDRE

Le sous-préfet de Dakar avait menacé de placer l’école sous administration provisoire. Il avait en effet pris part à la rencontre entre le ministre de l’Education nationale et la direction de l’SJA. Sachant que les carottes allaient être cuites, la direction de l’établissement a reculé.
Ce n’est pas gaité de cœur que l’Institution Sainte Jeanne d’Arc a pris la ferme décision de revenir sur l’exclusion des 22 élèves musulmanes voilées et dont ses autorités soutenaient qu’elles violaient le règlement intérieur de leur établissement. En effet le préfet avait tapé du poing sur la table en menaçant de placer l’école sous administration provisoire. »Les questions pédagogiques ne nous intéressent pas. Seule la solution du ministre est valable. Il faut que les élèves retournent en classe. Vous voyez partout ça chauffe à Dakar. La polémique a pris une dimension internationale au point de troubler l’ordre public et la sécurité du pays », a-t-il martelé. Avant de se faire menaçant : « En tout cas, si vous ne revenez pas sur votre décision, je vais prendre des mesures administratives en vue de mettre l’école sous administration provisoire. »Voilà pourquoi l’Institution Sainte Jeanne d’Arc est revenu sur l’exclusion des élèves voilées de l’établissement.
Assane SEYE-Senegal7