L'Actualité en Temps Réel

Retro 2019 : Munitions d’Ak47 volées à la base de Ouakam et saisies à Pire

0

Une autre affaire de « poudre » (munitions d’armes à feu, cette fois-ci) toute aussi rocambolesque a secoué l’armée nationale en 2019. Il s’agit d’une saisie de 3 900 munitions d’armes de guerre (Ak47) à Pire (Thiès). Les cartouches volées à la base militaire de Ouakam allaient être convoyées en Mauritanie. Considéré comme le cerveau de la bande, Abdou Bécaye Sankharé, militaire en service au camp Lemonnier, est sous le coup d’un mandat d’arrêt international.
Trois de ses complices dont Macky Taal Ndiaye et Ahmed Ndiaye ont été placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs et vol d’armes en relation avec une entreprise terroriste. Cependant, l’équation que soulève cette affaire, c’est que l’armée sénégalaise ne dispose pas d’Ak47. Que des munitions soient gardées par l’armée, intrigue. Cette affaire n’a donc pas livré tous ses secrets. Et aussi bien les autorités militaires qu’étatiques ne daignent éclairer la lanterne des Sénégalais sur cette affaire très grave car comportant plusieurs zones d’ombre.
Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire