Revenus pétrole et gaz : Macky se prononce sur la destination de l’argent

0
Notre pays attend les premiers barils de pétrole et de mètres cubes de gaz naturel en 2023. Déjà des recettes prévisionnelles de 700 milliards de francs Cfa par an, pendant 30 ans, soit 21 000 milliards de francs Cfa, sont attendues par l’Etat du Sénégal. Ce mardi, le chef de l’Etat a présidé un conseil présidentiel sur le projet de loi relatif à l’encadrement et la gestion des recettes.
Ces fonds n’appartiennent pas uniquement à la présente génération, mais à la future, aussi. Mais, a laissé entendre le président de la république, Macky Sall. Avant de préciser qu’ il ne s’agira pas de leur réserver des montants qui vont dormir dans des caisses. Des investissements et réalisations, qui vont transcender des générations, sont prévus , a -t-il souligné.

Le Chef de l’Etat poursuit : « Ce n’est pas parce que l’on va commencer l’exploitation du pétrole et du gaz que chacun va demander le dédoublement de son salaire. Des syndicats vont poser des préavis. Ce n’est pas du tout ce qui est prévu. Il faut bien le comprendre. Ces ressources, d’abord, ne nous appartiennent pas seuls, mais l’impact que l’on en tirera va améliorer le profil économique du pays, mais ça ne sera pas certainement pas pour aller acheter des équipes de football ailleurs ou pour distribuer de l’argent comme ça et augmenter des revenus des travailleurs. Il faudrait bien mettre ça dans la tête des gens. »

D’après le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, un fonds intergénérationnel est prévu et la présente loi l’a pris en compte. ‘’ La loi suggère la répartition de ces revenus sur trois destinations majeures pour ces fonds. Un maximum de 90% des recettes projetées, chaque année, va abonder la loi de finance. Un minimum de 10% sera destiné au fonds intergénérationnel’’, précise-t-il.

Diaraf DIOUF Senegal7

 
Leave a comment