Accueil Actualités Révision de la constitution : Macky « vend » le projet de...

Révision de la constitution : Macky « vend » le projet de loi aux députés de Bby

Le président de la République s’emploie à ce que « ses » députés votent d’une seule voix. « Une voix » qui sera en faveur du projet de loi portant révision de la constitution.

Dans le cadre de l’harmonisation des positions vis-à-vis du projet de loi portant révision de la constitution, le président Macky Sall a envoyé une délégation à « sa » majorité parlementaire. Présidée par le Premier ministre, ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence , Muhammad Boun Abdallah Dionne, sous la présence du ministre de la justice Malick Sall, du ministre d’Etat auprès du président de la République, Ismaila Madior Fall, du porte-parole de l’Alliance pour la république (Apr), Seydou Gueye, de Souleymane Jules Diop, de l’ancien ministre de l’intérieur sous Wade, Ousmane Ngom, des anciens ministres Abdou Fall et de Jean Paul Dias, la délégation envoyée par le président de la République s’est réunie hier avec les députés de Benno Bokk Yakaar, à l’hôtel Savana de Dakar.

L’objet de cette réunion était d’instaurer un cadre d’harmonisation des positions au sein de la grande majorité. Mais encore et surtout de resserrer les troupes, de pallier les équivoques afin de parler d’une seule voix. La voix qui, par un « oui » votera le projet de loi portant révision de la constitution. Pour ce faire, le Premier ministre appuyé par les membres de sa délégation s’est employé à expliquer aux députés l’importance de la reforme que lui-même adopte sans hésitation. Ce faisant, le ministre a délivré aux députés le message du président de la République qui détaille « l’utilité de la réforme pour un équilibre des pouvoirs, une efficacité et une visibilité ».

Les députés, après avoir eu des assurances sur le maintien des questions orales et écrites et sur les questions d’actualité, ont montré leur détermination à voter la loi. En effet, les députés, par la voix de leur Président de groupe parlementaire ont posé des questions concernant la maitrise du calendrier gouvernemental et la disponibilité des ministres à leurs dispositions. Etant rassurés sur ces questions, les députés ont montré leur engagement en faveur de cette loi, en précisant qu’il n’existe pas d’opposition au sein de la majorité parlementaire car les députés du Parti Socialiste (Ps) considérés comme les acteurs de la fronde était d’ailleurs présents à la réunion « la majorité est unie et soudée derrière la volonté du Président. Nous allons voter le projet de loi, parce que nous avons eu des garanties sur la cohérence et la logique du projet de réforme constitutionnelle », ont-ils dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici