Révision du code électoral : La loi adoptée avec 112 voix contre 14

1

Le projet de loi portant modification du code électoral, malgré les griefs émis par les députés de l’opposition et ceux des non-inscrits, a été voté. Occasion mis à profit  le ministre de l’intérieur, Aly Ngouye Ndiaye pour préciser que le vote de cette loi procède de la rationalisation des candidatures aux différentes élections et aussi de la limitation des partis politiques.

La loi sur le parrainage portant révision du code électoral est passé comme lettre à la poste à l’hémicycle, hier.  Ainsi, malgré le rejet des élus du groupe parlementaire « Liberté et démocratie » et ceux des non-inscrits, ce projet de loi portant modification du Code électoral avec ses 7 amendements a été adopté. Comme en commission technique, l’opposition a encore  formulé des manquements quant à l’applicabilité de cette loi. Ils tournent autour du contrôle qualitatif et  quantitatif des candidatures, de la mise à l’écart de potentiels adversaires, l’interdiction de collecter des parrains dans les cantonnements militaires et paramilitaires, la vérification de la conformité des signatures par le Conseil Constitutionnel, entre autres griefs. Réagissant à l’idée émise par  certains députés qui voient dans le vote de cette loi, la liquidation de certains adversaires du pouvoir, le ministre de l’intérieur Aly Ngouye Ndiaye a rétorqué que l’objectif poursuivi par le texte est de rationnaliser les candidatures, de mettre fin à la prolifération des partis politiques, entre autres. (…).

Senegal7.com

Show Comments (1)