L'Actualité en Temps Réel

Revivez la traque d’un meurtrier de Guinaw-rails à Rebeuss via Marché Thiaroye

0

Après avoir atrocement exécuté d’un coup de couteau son ami d’enfance  provoquant un flot de sang au cou et à la tête, les limiers du commissaire Touré et les agents de renseignement se sont lancés aux trousses du meurtrier.

En l’espace de quelques heures, l’homme le plus recherché par les flics dans la banlieue était traqué. D’abord, les limiers se sont intéressés  aux lieux de fréquentation du figitif.Les lieux de commerce, la gare routière des Baux Maraichers et les points de débarquement et d’embarquement des bus-navette communément appelés « horaires », assurant la desserte entre Dakar et l’intérieur  du pays avaient été passés au peigne fin pour débusquer le meurtrier.

Très intelligent, le mis en cause a alors éteint son portable pour ne pas être repéré mais rallume son téléphone avec sa puce « expresso ».Il tentait de dérouter les policiers qui le pourchassaient partout. Vers 23h, la persévérance et la détermination des flics portent ses fruits. Ces derniers captent une autre alerte de téléphone, remise en marche du jeune délinquant, dans une maison au centre-ville., précisément à Rebeuss et s’y rendent sur le champ.

Mais, étant dans un secteur de compétence  d’autrui, les limiers de Guinaw-rails  informèrent d’abord  le commissaire de Rebeuss, qui mobilise à son tour ses hommes et les met à la disposition de leurs collègues. Les éléments de la Sureté urbaine s’impliquèrent dans la chasse à l’homme. Des moyens technologiques furent déployés.

Le traçage du téléphone portable du meurtrier fut de nouveau repéré et le commando quadrilla une maison de Rebeuss. Le fugitif sera surpris par les policiers lourdement armés et qui étaient prêts à toutes sortes d’agissement du meurtrier. C’est ainsi que ce dernier fut cueilli et ramené au commissariat de Guinaw-rail où il a commis son crime. Il  sera déféré au parquet avant de faire face aux juges de la chambre criminelle.

Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire