Accueil Médias Saccage « Les Echos »: La CAP dénonce « l’agression barbare »

Saccage « Les Echos »: La CAP dénonce « l’agression barbare »

Le saccage qu’a subi ce lundi 03 août 2020 le journal Les Echos a été unanimement dénoncé par les acteurs de la presse. Des éléments supposé être proches de Serigne Moustapha Sy se sont attaque au journal suite à l’article qu’il avait publié annonçant que le guide religieux avait été testé positif au Covid-19

La coordination des associations de presse du Sénégal (CAP) dénonce »avec la dernière énergie l’agression barbare perpétrée contre le siège du journal les Echos par un groupe d’individus le 03 août 2020. »

Pour la structure « cet acte de terreur, lâche et visiblement planifié et coordonné appelle une condamnation de tout patriote soucieux du devenir démocratique de notre pays le Sénégal. »

La CAP constate malheureusement que « cette tentative de museler la presse sénégalaise intervient dans un contexte où cette vaillante corporation n’a pas fini de pleurer la perte de « soldats de la démocratie ».

Elle se réjouit également de « l’élan d’indignation noté chez tous les Républicains et espère promptement que la suite judiciaire qui sera attachée à cette affaire sera assez exemplaire pour que de pareilles agressions ne se reproduisent dans notre espace public. »

Et pour finir la coordination des association de la presse sénégalaise invite « à la responsabilité du gouvernement de la République du Sénégal afin que la sécurité des journalistes soit une réalité avec le parachèvement des Textes du Code de la Presse. »

                                              Mouhamadou Sissoko-Senegal7

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici