Ageroute

Saisie de 77 camions transportant du bois ,disparition de militaires : Le Gouvernement doit-il sévir contre une rébellion qui se braque encore !

0

« Durant les cinq dernier la Dirpa,s mois, 77 camions transportant illégalement du bois en provenance du Sénégal ont été immobilisés par le 5ème détachement sénégalais déployé au sein de la force internationale en Gambie », a rappelé assurant que l’armée continuera à s’investir pour retrouver les disparus et pour la préservation du potentiel forestier.

Lundi soir, la Dirpa avait, à travers un communiqué, annoncé la mort de deux militaires sénégalais lors de l’accrochage intervenu en début de matinée et faisant suite à une opération de sécurisation de la zone.

« Une patrouille militaire du détachement sénégalais de la MICEGA a essuyé des tirs nourris venant d’éléments supposés du MFDC », avait indiqué l’armée sénégalaise, précisant que la riposte militaire avait causé la mort d’un rebelle armé d’un fusil d’assaut kalachnikov et l’arrestation de deux autres.

La MICEGA, composée majoritairement de militaires sénégalais, a été déployée à la suite du refus du Président gambien Yaya Jammeh de quitter le pouvoir après la présidentielle de décembre 2016.

Le MFDC est un mouvement irrédentiste qui se bat depuis quarante ans pour l’indépendance de la Casamance (région du Sud du Sénégal).Alors que le mouvement appelait  naguère le Gouvernement au dialogue et à taire les armes, voilà que la tension est à son comble.

Et le trafic de bois entretenu par les rebelles continue de plus bel. Faut-il voir par là la volonté du mouvement irrédentiste de faire chanter les autorités qui tient à mettre fin au trafic illicite de bois qui perdure dans cette zone frontalière entre la Gambie et le Sénégal ?

De toute évidence, le MFDC n’opte plus pour la paix mais plutôt pour la confrontation. Il appartient aujourd’hui au Gouvernement d’en tirer les conséquences !

Assane SEYE-Senegal7

 

Leave a comment