Accueil Actualités Sarkozy ferme la porte à un retour en politique

Sarkozy ferme la porte à un retour en politique

L’ancien président de la République a démenti, dans une interview au Point ce mercredi, les rumeurs concernant son éventuel retour en politique, alors que son nouveau livre sort ce jeudi.

À l’occasion de la sortie de son nouveau livre intitulé Passions, prévue ce jeudi, Nicolas Sarkozy a accordé une interview au Point. Dans cet entretien, l’ancien président affirme que « la politique ne lui manque pas » et qu’il n’envisage en aucun cas de revenir dans cette sphère. Cependant, il assure que « ce ne sera jamais fini » entre la France et lui.

« Si vous me posez la question: ‘Est-ce que la politique vous manque?’ je vous dirai une seconde fois: non. Je le dis du plus profond de moi-même car, aujourd’hui, ce n’est plus de la politique, en tout cas telle que je l’ai aimée ».

Revenir « créerait de la confusion et de la division »

Interrogé sur la question de son éventuel retour politique, évoqué dans son camp au lendemain de la débâcle des Républicains aux dernières européennes, Nicolas Sarkozy assure que son livre n’est « pas un livre politique, il n’annonce pas de retour. C’est simplement un cheminement de vie que j’ai voulu faire partager ».

Il explique: ‘ »on ne décide pas d’être un recours. On ne s’y prépare pas. On ne l’anticipe pas ».
En tant qu’ancien président, il dit avoir « un devoir vis-à-vis de tous les Français » et « une fidélité qui ne disparaîtra jamais envers tous ceux qui m’ont fait confiance et qui sont membres d’une famille politique à laquelle j’appartiens toujours. Leur amitié et leur fidélité me touchent profondément, plus intimement même que vous ne pouvez l’imaginer », confie-t-il à l’hebdomadaire.

« Pour autant, je ne peux plus et ne veux plus m’inscrire dans un débat partisan », assure l’ancien président de la République. « Cela créerait de la confusion et de la division. Et il n’y en a vraiment pas besoin. Ce serait déplacé. Ce que je vous dis est définitif. Maintenant, si vous me demandez si je peux encore apporter quelque chose à notre pays, je l’espère. Au fond, entre la France et moi, ce ne sera jamais fini. Jusqu’à mon dernier souffle », conclut-il.

BFMTV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici