Le Sénat américain rejette l’abrogation partielle de l’Obamacare, revers pour Trump

0

Les sénateurs américains ont rejeté le texte prévoyant le retrait d’une partie de l’Obamacare. La suppression de la loi sur l’assurance-maladie était l’une des principales promesses de campagne de Donald Trump.

Le Sénat américain a rejeté, vendredi 28 juillet, un texte prévoyant une abrogation réduite de la loi sur l’assurance-maladie, dite « Obamacare ». Ce vote met fin aux efforts déployés depuis sept ans par le Parti républicain pour supprimer cette réforme emblématique de la présidence de Barack Obama.

Trois sénateurs républicains, dont l’ancien candidat à la présidentielle John McCain, ont joint leur voix à ceux des démocrates pour voter contre le texte, rejeté par 51 voix contre 49.

« Nous sommes soulagés pour les millions d’Américains qui auraient souffert de l’abrogation de l’Obamacare », a déclaré le sénateur démocrate Chuck Schumer, à la suite du vote.

« Laissez l’Obamacare imploser »

Ce rejet est un désaveu pour Donald Trump, qui s’était engagé à supprimer l’Obamacare lors de sa campagne. Le président américain a réagi en demandant aux responsables des parlementaires républicains de « laisser l’Obamacare imploser ». « 3 républicains et 48 démocrates laissent tomber le peuple américain », a twitté le président Trump en se référant au vote du Sénat qui a rejeté par 51 voix contre 49 cette abrogation partielle.


Ce projet était censé ouvrir la voie à des négociations entre le Sénat et la Chambre des représentants, qui a voté son propre texte d’abrogation en mai dernier. La suppression de la loi sur l’assurance-maladie, ou Affordable Care Act, était l’une des principales promesses de campagne de Donald Trump.

Avec AFP

Leave a comment