Accueil Actualités  Sénégal : justice et justiciables au pays des amalgames

 Sénégal : justice et justiciables au pays des amalgames

Sénégal

 Il y a un temps pour la presse et un temps pour la justice. Pour ne l’avoir pas compris, deux magistrats et pas des moindres, ont rempli les colonnes des journaux et animé les plateaux télés et radios dans des sorties peu reluisantes pour la magistrature sénégalaise dont le blason a bien été terni.
Les défunts Kéba Mbaye, Ousmane Ngoundiame, Isaac Forster ont dû se retourner dans leurs tombes, eux qui ont écrit les lettres de noblesse de notre magistrature en lui créant et lui confortant une expertise convoitée et sertie de vertus. Aujourd’hui, cet avantage considérable que nous avions presque sur tout le monde, semble être une relique du passé .
La presse est dans son rôle de recherche d’informations, mêmes sensationnelles. Pour cela, elle ouvre ses colonnes à toutes les catégories socioprofessionnelles, à toutes personnes ressources pouvant lui livrer le scoop comme on dit dans le jargon journalistique. Mais il n’appartient pas à la magistrature de s’épancher dans la presse surtout quand il s’agit d’y aller à qui mieux mieux dans ce dialogue de « charretiers ». Ce qu’il y a de plus grave c’est cette accusation de corruption. Pour des magistrats, rien de plus grave alors qu’ils doivent toujours rendre justice en combattant ce délit tout le long de leur carrière.
Quand le juge Dia emprunte les colonnes d’un journal pour s’asperger lui-même de souillures en traitant de corrompu son collègue, le juge Kane ne se gêne pas non plus de convoquer une conférence de presse pour une tentative d’explication aux allures d’auto-lapidation. Ils ont tous les deux fauté et ont insulté l’histoire de leur belle corporation. C’est à se demander quelle mouche les a piqués au point qu’ils se permettent pareil sacrilège. Si d’ordinaire on appelle « la grande muette  » les Forces Armées du fait du sceau du secret qui enveloppe leurs missions, force est de reconnaître que ce qualificatif sied bien mieux à la magistrature qui transcende tous les justiciables. La grande question est de savoir si la magistrature est réellement corrompue comme on le prétend, qui gardera les gardiens ?

Pape Alassane Mboup-Senegal7

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici