L'Actualité en Temps Réel

Serigne Mansour Sy Djamil: « Pour la première fois, je vais faire une révélation »

0
Le rejet du parrainage du candidat déclaré à la prochaine présidentielle par le conseil Constitutionnel a laissé un goût amer dans la bouche de Serigne Mansour Sy Djamil. Face à la presse hier, le leader de Bes Du Niak a fait de graves révélations sur le candidat sortant, Macky Sall.
Serigne Mansour Sy Djamil est revenu sur l’élection présidentielle de 2012 lors de son point de presse face aux journalistes, hier. Le marabout en a profité pour faire des révélations sur le candidat de Benno Bokk Yaakar.
 » Pour la première fois, je vais faire une révélation. Au deuxième tour de la présidentielle de 2012, j’étais avec Macky Sall, qui ne voulait pas se rendre à Tivaouane. La condition pour se rendre à Tivaouane, c’était que je l’accompagne. J’ai alors informé l’actuel Khalife, Serigne Mbaye Sy Mansour, en l’informant du secret des mausolées que Macky Sall voulait visiter. Quand je l’ai alors envoyé à Serigne Mansour (Borom Daradji), ce dernier m’a dit de lui souffler à l’oreille qu’il avait réussi. Je l’ai dit à Macky, le marabout me charge de te dire que tu as réussi. Tu as ce que tu étais venu chercher », révèle-il.
Le marabout politicien de poursuivre, « le Khalife Serigne Mansour Sy de chuchoter encore dans mes oreilles: c’est bien d’avoir ce que l’on cherche, mais le plus important, c’est la façon dont on l’obtient. Il y’a de ces façons d’obtenir des choses dans la vie dont on ne peut être fier. Surtout quand on se retrouve devant le tribunal de sa conscience », rapporte Les Echos.
Djamil de regretter son compagnonnage avec Macky Sall alors opposant en 2012 et le recul de la démocratie au Sénégal du gouvernement du candidat à sa propre succession. « Par rapport  à toutes les batailles pour des avancées démocratiques, on ne pensait jamais que le Sénégal allait revenir aussi loin en arrière. On pensait qu’avec le niveau de démocratie au Sénégal, on allait pas présenter un dispositif, dans lequel aucun sénégalais ne va se retrouver. Y compris les sept sages de la société civile ».
Abdou Khadre MBOUP-SENEGAL7
laissez un commentaire