Accueil Actualités Sidy Lamine Niasse : Un enseignant qui a étudié le Droit...

Sidy Lamine Niasse : Un enseignant qui a étudié le Droit et la Jurisprudence Islamique

Le Mollah de Sacré-Cœur  était un enseignant en Arabe. Très jeune , il  donnait des cours qui lui ont valu d’engranger une première expérience qui lui a valu de se rendre en Egypte pour continuer ses études dans le domaine du Droit et de la jurisprudence Islamique.

Sidi Lamine Niass commence sa carrière professionnelle par l’enseignement. De 1971 à 1975, très jeune, il est enseignant en arabe. Il était alors comme fasciné par ce qu’a été l’engagement des enseignants durant la crise de 1968. Après cette première expérience dans les salles de classe, il part en Égypte, où il étudie le Droit et la Jurisprudence Islamique à L’université AL-Azar du Caire. «Comme beaucoup de jeunes d’origine maraboutique de sa génération, il a voulu élargir son  horizon intellectuel et sa connaissance du monde islamique au sein duquel les débats d’idées tournaient non seulement autour des questions de la foi et du rituel, mais aussi autour des problèmes politiques et sociaux, et de la place de l’Islam dans un monde dominé de plus en plus par un matérialisme souvent destructeur des valeurs spirituelles, sociales et humaines» 4. Revenu au Sénégal, au début des années 1980, Sidi Lamine Niass est préoccupé par la condition du marabout et de l’arabisant. Étudiant engagé, il a été le président de l’Association des étudiants sénégalais en Égypte, il ne reste pas inactif à son retour au Sénégal. Sidi Lamine Niass s’engage pour la réhabilitation de la langue arabe dans son pays où le français règne sans partage au sein de l’administration.

Assane SEYE-Senegal7