Ageroute

Soldats portés disparus en Gambie : l’Armée met en garde les médias

0
Le ministre des Forces Armées met en garde les médias sur le traitement de l’information concernant la disparition des 9 soldats en Gambie, après un accrochage avec des rebelles supposés appartenir au Mfdc.
Me Sidiki Kaba rappelle que certaines informations sur l’Armée sont classées top secret.
Par conséquent , le ministre appelle les différents acteurs intervenant dans le champ de la diffusion de l’information, à titre professionnel ou non, de prêter une attention particulière à ne pas diffuser ou relayer des informations susceptibles de porter atteinte à la défense nationale, quel qu’en soit le support et par quelque moyen qu’ils les ont acquises.
Il précise que la protection du secret relatif à la défense nationale, relève d’un régime juridique stricte.Les diffuseurs d’informations classées «secret défense» concernant l’Armée s’exposent  donc à la loi.

Le ministre souligne que les crimes et délits pour atteinte à la défense nationale, sont sanctionnés par le Code pénal sénégalais en ses articles 60 et subséquents.

Il s’agit, en effet, de l’article 64, qui vise toute personne qui « sans intention de trahison ou d’espionnage, aura porté à la connaissance d’une personne non qualifiée ou du public, une information militaire non rendue publique par l’autorité compétente… ».

Diaraf DIOUF Senegal7

 

Leave a comment