L'Actualité en Temps Réel

Sommet du G20 en Indonésie : Un grand absent, Vladimir Poutine

Le président russe a fait savoir quelques jours avant le début du sommet qu’il ne se rendrait pas à Bali. Il y est représenté par son fidèle chef de la diplomatie Sergei Lavrov qui va peser de tout son poids pour éviter une condamnation de son pays.

Car il faut savoir que bien que responsable des crises qui secouent actuellement l’économie mondiale, la Russie peut compter sur des soutiens au G20. La Chine, par exemple, qui jusqu’à présent n’a toujours pas condamné l’invasion de l’Ukraine.

Ou encore l’Inde qui continue de commercer avec Moscou, malgré les sanctions occidentales. Enfin autre soutien de poids de la Russie, l’Arabie saoudite qui s’est notamment ralliée aux positions de Moscou au sein de l’OPEP+ à l’origine de la flambée des cours du pétrole et de la crise énergétique qui en découle.

L’équation n’est donc pas simple pour la présidence indonésienne du G20 dont l’une des priorités va être d’éviter que ce sommet n’étale les divisions du monde. Il en va de la crédibilité même du G20.

RFI avec Senegal7